Travaux de thèse de Nicolas Aleman au sein du groupe LMUSCA (CEFREM-Université de Perpignan) sous la direction de Jean Benkhelil, Nicolas Robin et Raphaël Certain.

Nicolas Aleman a soutenu sa thèse de doctorat le 5 décembre 2013 à l'Université de Perpignan Via Domitia devant le jury composée d'Albert Falquès (U. Politècnica de Catalunya, rapporteur), Bruno Castelle (U. Bordeaux, rapporteur), François Sabatier (CEREGE, examinateur), Edward Anthony (CEREGE, examinateur), Jean Benkhelil (U. Perpignan, directeur de thèse), Nicolas Robin, (U. Perpignan, co-directeur), Raphaël Certain (U. Perpignan, co-directeur) et Bénédicte Guérinel (DREAL-LR).

Ses travaux de thèse ont permis d'améliorer la compréhension du comportement général à moyen terme de l'avant-côte sur une large échelle spatiale en mettant l'accent sur la variabilité longitudinale. Ce travail a été rendu possible par l'utilisation de données LiDAR topo-bathymétrique aéroporté qui ont couvert l'ensemble du littoral sableux du Languedoc-Roussillon (DREAL-LR). D'une part, les principaux résultats de ce travail montrent qu'il existe une grande variété d'états de plage et de morphologies de barres d'avant-côte dans le Golfe du Lion dont certaines non décrites à ce jour dans de ce type d’environnement. L’aspect novateur réside dans la description fine du passage d’un état vers un autre le long du littoral en relation avec les paramètres environnementaux (caractéristiques sédimentaires, les conditions d'agitation et le contexte géologique). D'autre part, la dynamique des barres d'avant-côte a été analysée à l'échelle pluridécennale et montre pour la première fois la présence et l'implication de barres d'avant-côte légèrement obliques dans le processus de Net Offshore Migration, phénomène de migration et de dégénérescence des barres vers le large largement décrit dans le monde. Enfin, cette thèse a également mis en avant l'influence des activités anthropiques sur le comportement général de l'avant-côte à l'échelle régionale.

Représentation schématique du vol LiDAR 2009
Représentation schématique du vol LiDAR 2009 dans le Golfe du Lion. Passage au-dessus du port de Narbonne Plage.
Carte du golfe du Lion présentant les principales cellules hydro-sédimentaires
Carte du golfe du Lion présentant les principales cellules hydro-sédimentaires (flèches), la direction et la hauteur des houles annuelles à Banyuls, Leucate, Sète et l'Espiguette, et la direction et le pourcentage des vents au Cap Béar (Banyuls) et à Sète.